A l’école de danse

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

A l’école de danseJe fréquentais une prof de danse qui me proposa de prendre des cours avec elle dans l’école qu’elle dirigeait.J’ai de suite senti que porter des collants et un justaucorps me mettait dans un émoi très très fort, de plus porter des ballerines demi pointes ajustées à mes pieds m’excitait fortement et souvent je devais me retirer pour me masturber avant de pouvoir suivre le cours.Il faut dire que depuis tout jeune j’étais fétichiste des pieds et des chaussures féminines et souvent je portais les talons de ma mère ainsi que ses ballerines et m’adonnais à de délicieux plaisirs solitaires devant le miroir. La naissance des orteils apparaissant de ballerines ou d’escarpins m’excitait un max.Retour à l’école de danse. J’étais le seul mâle dans le cours et prenait beaucoup de plaisir dans ce milieu féminin, essayant en cachette leurs pointes ou leurs chaussures de ville dans les vestiaires.Il y avait un réduit , appelé vestiaire homme, ou seul je me changeais.Jusqu’au jour où un nouvel élève garçon s’inscrivit au cours, Max. Très vite on sympathisa et faisions vestiaire commun. Il avait à peu près mon âge , très fin un peu efféminé et bruit courait parmi les fille qu’il devait être bedava bahis gay.Un soir, après le cours, ma copine me demanda de fermer l’école car elle avait une course urgente. A la fin du cours ma copine s’éclipsa rapidement et avant de me changer je tins le bureau et saluait les élèves qui s’en allait. Une fois le vestiaire des filles vidé, je me rendis au vestiaire homme pour me changer. Pensant être seul, je pensais essayer quelques pointes devant le miroir et m’adonner à une délicieuse masturbation devant les miroirs. Quelle fut ma surprise de trouver Max en train de se changer. Il était torse nu, imberbe, et portait encore un collant noir sans pieds. De suite je remarquais ses pieds nus dont les ongles étaient vernis d’un magnifique rouge vif. Je ne pouvais quitter du regard ses jolis pieds si féminins et mon sexe se durcit immédiatement dans mon collant. Max nota mon émoi et sourit.Il s’assit et pointa ses orteils vernis vers moi: « Mignon non? Tu aimes? » dit it.Je ne put que balbutier sans quitter des yeux ses pieds si féminins. Je les saisis et les massais avec délice.Il les délivra de mes mains et caressa des orteils la bosse énorme qui se formait dans mon bedava bonus collant. Mon sexe était devenu énorme sous les caresses, et Max se commença a se caresser à travers son collant. Je n ‘en pouvait plus et sortit mon sexe, le frottant contre ses orteils tout doux.Il sorti son sexe long et fin et le branla en me regardant fixement. « tu es comme moi, tu es fétichiste des pieds? » dit il« Oh oui , énormément et tes pieds me rendent fou! »« Les tiens aussi, les chaussons de danse m’excitent beaucoup, mais j’adore aussi les talons, j’en ai plusieurs paires très sexy! »J’avais sorti mon sexe dressé du collant et commençais à me branler doucement. Toujours assis et moi debout, il se rapprocha de moi, saisit mon sexe et commença à le caresser, ses doigts long et fins me rendait dingue. Il approcha son visage et me prit le gland entre ses lèvres, c’était la première fois qu’un garçon me suçait et je trouvais ça délicieux.« ici, il y a en réserve quelques sandales très sexy et je crois qu’il y a ta pointure car nos petons semblent avoir la même pointure, veux tu faire un essayage avec moi? » dis je.Il se leva, et je pu saisir sa verge dressée que je commençais à branler.Je deneme bonusu l’amenais à la réserve et il choisit une paire de sandales à talons, à fines brides noires. Je les adorais et m’étais souvent régalé à les porter. « Si tu veux bien, j’aimerais te voir en pointes! » me dit il. Trop excité je ne put qu’acquiescer et je m’assis pour chausser une paire de pointes roses-chair. «  mettons nous nus, on sera plus à l’aise. » ajouta t il.Nous voila chaussés et nus, il me prend par la main et m’amène devant le mur en mirroir. Naturellement, côte à côte , nous nous branlons mutuellement. Mon regard va de ses sandales à son sexe. Non glands excités, suintent et sont trempés. Il me retourne et saisit mes hanches, sa verge glisse sur la raie de mes fesses. Je cambre et monte en pointes telle une danseuse étoile et son gland se trouve à l’entrée de mon anus. Je tremble, je suis follement excité par la sensation de ce sexe entre mes fesses et la vison d’un éphèbe en talons avec de si jolis orteils….Ma rosette est trempée, d’une main il me caresse le sexe prêt à exploser. Mes orteils me font mal, la pression de son gland sur ma rosette me fait mal…mais que c’est bon.D’un coup de rein il me pénètre et me me cambre encore plus sur mes pointes. Dans le miroir je vois que ses orteils qui m’ont tant excité , se contracte et il me branle de plus en plus fort jusqu’à ce que son jus coule en moi, il crie et me branle comme un fou et j’éjacule dans sa main.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20