Ne touches pas à mon homme

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Ne touches pas à mon hommeLa mer fut longtemps notre destination pour les congés d’été avant de jeter notre dévolu sur la montagne.Cette année la, avec mon mari, nous partons en vacances dans une location que nous avons réservée dans une station balnéaire du sud.La résidence dans laquelle nous logeons est plus ou moins en forme de U et chaque appartement a un balcon, installés sur celui-ci notre regard se porte automatiquement vers les balcons situés en face de notre appartement.Quand je suis sur la plage, comme vêtement, je garde uniquement un slip de bain donc j’ai en permanence les seins à l’air sans que cela ne me gêne même si ça attire beaucoup de regards de mâles qui parfois éprouvent le besoin de faire des détours en sortant de l’eau (c’est classique de s’égarer un peu pour voir de plus près une poitrine féminine). Mon mari ne trouve rien à redire car je ne suis pas la seule à exhiber ma poitrine.En ville et dans l’appartement je porte un maillot échancré ou à bretelles sans soutien-gorge, une jupe mini légère ou un short seyant, je veux paraître sexy mais pas indécente surtout quand je suis sur assise sur le balcon, j’estime que ce n’est pas un lieu pour s’éxhiber à la vue des voisins surtout devant mon mari.L’appartement en face de nous est occupé par un couple dont la femme brune Dany, pas mal faite, est en maillot de bain du matin au soir, comme elle a une forte poitrine on se demande comme ses seins arrivent à rester en place dans son soutien-gorge qui paraît mini.Rapidement je m’aperçois qu’elle se livre à un manège qui ne me plaît pas.Quand mon mari est seul sur le balcon j’ai remarqué qu’automatiquement cette salope vient sur le sien et soit elle s’allonge sur un transat en prenant des poses lascives jambes écartées ou bien elle s’accoude à la rambarde et regarde fixement très longuement mon mari en souriant.Il ne lui faut que peu de temps pour agrémenter la vue que mon mari a sur elle: au bout de deux jours elle commence à prendre systématiquement des bains de soleil sans soutien-gorge, elle exhibe ses gros seins nus quand mon mari est susceptible de l’apercevoir.Ni ma présence et surtout pas celle de son mari, qui se prénomme Anthony, ne semble beaucoup gêner cette salope. Quand je suis occupée et que mon homme sort faire des courses ou se promener seul elle en profite pour le suivre et s’arrange pour croiser son chemin et lui faire du charme.Sans se soucier de moi elle insiste bien qu’il ne semble pas se préoccuper pas de son manège.Elle ne tarde pas à venir s’installer à côté de nous sur la plage et exhiber sa grosse poitrine. Quand mon mari va se baigner elle en fait autant et s’arrange pour nager à côté de lui allant même jusqu’à le percuter pour pouvoir entamer la conversation avec lui.Je me demande si son mari est aveugle ou bien consentant.Son attitude a le don de m’irriter de plus en plus même si je ne dis rien.Je suis peut être une salope et même une putain dans la vie courante mais j’ai la décence de ne pas draguer un homme devant sa compagne même si souvent je vois ou sens des regards masculins se poser sur moi. Après une semaine à illegal bahis ronger mon frein, de plus en plus énervée par son attitude, je décide de passer à l’action ce qui m’ennuie car en vacances j’ai pour principe de ne me consacrer qu’à mon mari et de profiter du beau temps et de la mer.Je décide que pour l’atteindre je dois m’attaquer à son mari, je ne connais qu’une manière de le faire et la pute qui sommeille en moi refait surface.Les jours suivants quand Anthony quitte seul leur appartement, habillée d’une jupe ultra courte et d’un maillot à bretelles ajusté, sans soutien-gorge (une bonne partie de mes seins est apparente et les tétons pointent à travers le tissu léger) je le suis puis je le rejoins. Pour commencer je lui dis bonjour et je lui souris puis quand je vois qu’il s’intéresse à moi (et surtout à ce qu’il voit de mon corps) je commence à l’aborder et j’engage la conversation.Si au début nos conversations sont un peu laborieuses elles deviennent plus libres ensuite, nous en arrivons même à boire un verre ensemble.Au bout de deux jours je lui fais du rentre dedans et je commence à le draguer ouvertement. Il n’est pas insensible et ses yeux ont du mal à quitter mon anatomie mais de là à arriver à conclure ce n’est pas encore gagné.Puis mon numéro de charme commence à porter ses fruits, je m’aperçois qu’un changement survient dans son attitude car à la moindre occasion il me cherche du regard, me sourit et recherche ma compagnie quand je suis seule en ville.Je ne risque pas d’être dérangée par son épouse elle est bien trop occupée à faire du charme à mon mari et mon absence et celle de son homme l’arrange.Maintenant je suis pratiquement sure de parvenir au but que je me suis fixé, je pars soi disant faire des courses certaine de croiser Anthony car en général il fait toujours la même promenade et effectivement je le rencontre et l’aborde. Connaissant les hommes j’ai la certitude qu’il ne me résistera pas longtemps, je prends un air enjôleur (mon air de salope comme disent les mâles).<>.<>.En chemin nous parlons de tout et de rien puis j’oriente la conversation sur le plan sexuel.<>.Il reste un moment sans parler étonné par ma question.<>.<>.<>.<<ça va avec ton épouse question cul>>.<>. Il est décontenancé par ma question, j’en profite pour l’amener là ou je veux.<<ça ne t'intéresses pas une petite incartade, moi j'y pense et tu m'intéresses. Une petite récréation avec toi ne me déplairais pas. Qu'en penses tu, ça ne te tentes pas>>.<>.<>.<>.<>.<>.<<à nous d'être discrets, il n'y a pas de risques si nous n'en parlons à personne et prenons des précautions>>.Nous passons dans une rue ou il y a un renfoncement qui me semble assez discret.Je tire Anthony par le bras, je me colle contre lui et passe mes bras autour de son cou. Ma bouche est sur le sienne et ma langue force le passage et cherche la sienne. Il finit par réagir et participer.Pendant que nos langues se mêlent dans un long baiser je frotte mon ventre et ma poitrine contre lui, rapidement son short se retrouve bien déformé par son sexe qui est gonflé par l’envie.Il m’enserre de ses bras et prolonge les baisers qui nous unissent.Quand nous nous séparons il est gêné car son érection est bien visible et il veut attendre seul qu’elle se résorbe avant de reprendre son chemin.Le lendemain je le revois, je l’embrasse sur la bouche en guise de bonjour tout en me frottant contre lui.<>.A son attitude je sais que j’ai atteins mon but.Il finit par accepter un rendez-vous pour le surlendemain matin dans le local ou est rangé du matériel et le linge sale de la résidence.Le lendemain Anthony sort pour aller se promener pendant que son épouse reste dans leur appartement, j’en profite pour venir glisser un mot so
us la porte de leur logement sur lequel j’ai marqué “rendez-vous demain à 10 heures dans le local ou est entreposé le linge sale, signé “celui qui a l’air de te plaire et qui rêve de toi et de ton corps”.Respectant le jour et l’heure du rendez-vous je me rends dans le local de la résidence ou ils stockent le linge sale et les produits d’entretien, Anthony m’y attend déjà.Après avoir échangés quelques paroles je me frotte contre lui. Nous nous étreignons, ma bouche se colle à la sienne et nos langues se cherchent puis se mêlent, je fais durer le baiser.Une main caresse ma poitrine, mon ventre puis mon sexe par dessus les vêtements. Sa main passe sous mon maillot, déplace mon soutien-gorge (intentionnellement j’en ai mis un ce jour là) et caresse mes seins pour ensuite soulever ma mini jupe et se glisser dans mon slip de bain et caresser mon sexe. Très nerveux il ne veut pas perdre de temps.j’en fais autant sur son torse et son sexe par dessus ses vêtements puis ma main s’insinue dans son short et masturbe sa queue bien gonflée par l’envie.Je baisse son short et son caleçon qui tombent à ses pieds, il lève les jambes pour s’en débarrasser ensuite j’enlève prestement mon slip.Sa verge est bien dressée, je continue à la masturber.Il est impatient de me pénétrer, il va donc falloir que je canlı bahis siteleri passe à la casserole car sa femme à qui j’ai donné rendez-vous ici en me faisant passer pour mon mari est en retard, ce n’est pas grave et je n’en mourrais pas car je ne suis pas à un coup de queue près.Il s’adosse au mur, je passe mes bras autour de son cou. Antony met ses mains sous mes cuisses et me soulève, il m’empale sur son pieu qui pénètre facilement dans mon intimité même si je ne suis pas transportée par les envies mais excitée par le tour que je suis en train de jouer à sa femme.Je commence à faire monter et descendre mon corps en m’aidant de mes bras et de mes jambes pour imprimer des mouvements de va-et-vient de ma chatte sur son pénis.Je n’ai fait que quelques mouvements quand la porte du local s’ouvre, Dany entre et reste bouchée bée à nous regarder.Dés qu’il la voit Anthony débande rapidement et me lâche, si je n’avais pas mis les bras autour de son cou je me serais retrouvée par terre.Une fois l’effet de surprise passé Dany en rage commence à crier, je ramasse mon slip et je sors du local rapidement les laissant s’expliquer.Je rejoins mon mari qui m’attend car j’avais insisté pour que nous partions en excursion en voiture pour la journée.J’avais programmée cette sortie pour éviter de le mêler à l’histoire afin de ne pas être là pendant la scène de ménage que j’ai provoquée et pour éviter les éclaboussures.Nous passons la journée à visiter les environs et nous rentrons tard le soir. Je monte à notre appartement pendant que mon homme gare la voiture, je trouve un mot glissé sous la porte, je le lis avant de le détruire, il vient de Dany et il est écrit que je suis une salope qu’elle a surpris dans les bras de son mari et d’autres choses désagréables à mon sujet. Cela me fait ni chaud ni froid et je me réjouis de ce que j’ai fait.Quand le lendemain matin je regarde par la fenêtre je constate que l’appartement en face est vide.Soulagée je regagne notre chambre, j’appelle mon chéri qui déjeune.<>.<>.<>.<>.<>.Il ne se fait pas prier, il me soulève et me porte jusqu’au lit sur lequel il me jette, rapidement il me déleste de ma culotte, il se couche sur moi et sans préambule enfonce sa queue dans mon intimité puis me défonce à grands coups de reins et rapidement sa verge est agitée par des soubresauts pendant qu’il déverse son sperme dans mon vagin. Ensuite un peu calmé il me fait l’amour pendant un bon moment me pénétrant tantôt la chatte tantôt l’anus.Excitée je me donne à fond dans notre étreinte, j’accompagne ses mouvements à grands coups de reins tout en caressant son corps et l’embrassant.Je ne sais pas si mon mari qui est souvent en déplacement me trompe mais je ne m’en soucie pas car à la maison il est parfait sexuellement et gentil avec moi. Mais cette Dany dépassait les bornes et je sais être méchante et sans pitié quand on me marche sur le pied.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20